Esclavage culturel: la dictature de la peau blanche, le teint qui parle en langue?….

on croyait loin derrière nous les jours de la coloniastion et de l’esclavage, les jours ou le fouet et les viols a repetition dictaient le quotidien des africains sous domination blanche; ces jours de la france glorieuse ou ils falait se plier ou mourir. hélas, ces jours se sont mutés en quelque chose  d’un peu plus subtile, car les africains au fils des siècles ont ete profondement marques comme qui dirait à vie par la volonté coloniale d’avoir pour seul référent l’occident comme modèle de succès et de tout ce qu’il ya de bon sous le soleil.

longtemps on nous a fait croire que tout ce qui etait noir etait mal et du “diable” tandis que tout ce qui est “blanc” est bon; on nous a meme interdit d’imaginer un “Jesus” noir, car selon plusieurs ecrivains coloniaux Dieu ne pouvait pas etre noir, car il ne peut pas en somme etre la negation de lui même.

De manière encore plus subtile, le colon a réussi à déplacer les chaînes jadis à nos jambes et poignets désormais au niveau de notre cerveau, nous empêchant ainsi de voir le monde tel qu’il est et pour ce qu’il est, nous empêchant à la limite de penser de par nous même, nous refusant  d’ériger les nôtres comme des modèles de vie et de société. On nous a appris l’histoire de la france par coeur, l’histoire du ‘glorieux général de Gaulle’ le nommant même par abus le père des indépendances africaines; par contre on nous refuse d’enseigner l’histoire de Thomas Sankara, le père de la révolution Burkinabè, ou encore l’histoire de Um Nyobe précurseur de la liberté et de l’indépendance camerounaise.

Il est donc plus que jamais nécessaire de constater aujourd’hui que c’est notre cerveau désormais qui est enchaîné, et a voir la tendance des choses on a l’impression que si rien n’est fait il le restera encore longtemps. pour illustrer cet esclavage et cette dictature culturelle qui se perpetuent il n’ya qu’a voir le phenomene du blanchiement de la peau aujourdhui en afrique. la femme depuis la colonisation a integree que la plus belle femme est celle qui a des cheuveux longs et defrises, une peau tres claire sinon blanche. Quel sacrifice nos sœurs africaines ne seraient pas prêtes à faire aujourd’hui pour avoir le “teint qui parle en langue”???

en 2011 déjà l’OMS (organisation mondiale de la santé) déclarait que plus de 60 millions de personnes au Nigeria utilisaient des produits éclaircissants, des pays tels que la RDC (république democratique du congo) est reconnu sur le plan continental comme l’un des pays leaders de l’industrie du blanchiment de peau; un phénomène malheureusement généralisé sur tout le continent. Ce souci de ressembler au colon d’hier n’est pas sans risques, chacun y va de son ingéniosité, pendant que certains s’adonnent aux pilules éclaircissantes, d’autres préfèrent une solution encore plus rapide, la solution par injection le “lala clair”. Devenir blanc du jour au lendemain est devenu la quete de plusieurs jeunes femmes mais aussi de plus en plus dhommes. 

Les risques de brûlures et de cancers dus à ces pratiques de blanchiment sont bien connus, mais nous voulons à travers cet articles mettre en exergue un problème bien plus profond, celui d’une perte d’identité ou encore d’un déni d’identité. Les africains, hommes comme femmes, ont honte d’être africains. Ce déni ou cette perte de l’identité africaine est le ferment des dangers plus graves pour les générations futures, dans la mesure où beaucoup sont prêts à vendre ce qui reste de l’Afrique pour avoir un ‘coin de paradis’ auprès de l’ancien colon, un « pied à terre » à Paris comme beaucoup aiment l’appeler. 

Quand est ce que l’Afrique prendra enfin conscience et sortira de cette servitude culturelle, quand est ce qu’elle comprendra que l’homme noir est ce quil y a de plus beau, et enfin quand est ce qu’elle comrendra qu’elle est la mere de l’humanite, et en tant que mere, cest l’enfant qui cherche  àressembler  à la mere et non le contraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s